e s s a i

19 décembre 2022

ce qui nous lie

 

Humanité

 

 

Corps de nos corps mondialisé

par la magie technologique

Tu enfantes l’homme

dans la douleur

 

l’accouchement semble terrible

à l’image de ces martyres

dont Tu parsèmes ton passé

comme pour marquer Ta progression

vers l’éveil

 

Tu sublimes en une seule espèce

de la terre toute la variété.

pour mettre en œuvre cette richesse

chacun doit apprendre à créer

car il est une unique pièce

aux multiples potentialités

 

l’autre ne sera plus une gêne

Sa différence, un obstacle à nos projections

mais, promesse immense d’enrichissement

il est un autre nous-même, le sans qui

nous ne serions

 

Pourtant

dernier rempart de l’animal, legs de l’instinct

l’imitation s’agrippe en nous.

tapie au fond de nos démarches

tantôt hostile à l’étranger

tantôt jalouse du voisin

cette façon de voir par l’identique

se fait pouvoir pour nous normer

souffle une fureur compétitive

qui met la terre à feu et à sang

 

nous croyons créer des richesses

et laissons la Richesse, la vraie, de côté

pour tomber sous l’uniforme

Égalité, sortez des rangs !

 

(.)

 

de l’animal à l’homme, que d’espoir

mais, d’autoroute point ; rien qu’un sentier

aux milles détours

 

cette transition nous coûte beaucoup

elle nous plonge dans une névrose universelle

 

comment passer de l’un à l’autre

c’est l’inconnu

 

(.)

 

allons, tentons un geste dans le bon sens

des petits riens

d’où couleront de menues choses, et pourquoi pas

un immense bien

 

(.)

 

Corps de nos corps médiatisé

Tu t’idolâtres, Tu t’emprisonnes dans Tes idées

l’heure va sonner

 

Corps de nos corps robotisé

à l’image d’une immense machine

Tu es notre intérieur projeté

qui se déploie sur l’univers

pour y voir clair

 

Corps de nos corps, miraculé

de Ton mystère défiguré, va naître

l’Humanité, que je sens poindre

 

Corps de nos corps mondialisé

tiens ; je me répète…

à nous de jouer

 

Posté par inversion à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 mai 2021

ligoté

que se passe-t-il lorsqu’une personne se sent ligotée ?
la personne se débat, fait des mouvements qui peuvent lui nuire voire lui être fatals
c’est ce qui se passe, à des degrés divers, pour chacun d’entre nous
certains s’en tirent brillamment
la majorité s'en sort avec une peine variable
une minorité en souffre au point d’adopter des comportements déviants, dangereux, voire mortels
ce ligotage social est lié à l’établissement de relations de pouvoir ou de contrainte entre les êtres dont l’origine tient au rivetage du MOI au corps                                                                                                                                                                                                                                                        
le MOI, d’essence divine, est un principe d’existence pure, source de la VÉRITÉ
sa fixation corporelle engendre une multiplicité de Moi individuels
convaincus, chacun, de détenir la vérité
d'où une mêlée généralisée où chacun tente d’imposer la sienne                                                                                                                                             
la matérialité est la partie émergente de l’INSONDABLE
lorsque la personne individuelle s’ouvre à l’INSONDABLE
elle devient transparente, ancrée dans la VÉRITÉ, par delà les conflits
                                                                                                                                                                                                                                   
elle est plénitude, joie pure, sans souffrance
elle est ponctuelle - éternelle

Posté par inversion à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2020

bribes

on se cogne aux mots érigés en cachot au sein de la plénitude

masquée par le tintamarre du discours intérieur

des bribes nous en parviennent dénaturées sous forme de sempiternelles déclinaisons

amour - unité - liberté - pureté - absolu - beauté ...

éparpillant-gaspillant nos énergies

Posté par inversion à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2020

clin d’œil

à la racine du perçu

en amont de ses efflorescences subtiles

suivies par le dépeçage infernal de leur cristallisation mentale

signe avant coureur du déploiement de l'artillerie du sacré qui sonne le grand retour

je me cueille

joie pure

sans dimension

Posté par inversion à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2020

porte

la propension à s'enrichir vient d'une envie irrépressible de plénitude sans jamais pouvoir l'intégrer
 
et la violence, qui peut connaître des formes extrêmes, la rage de ne pouvoir la connaître
 
la plénitude est au plan humain impossible à atteindre
 
l'état corporel est sa porte d'entrée
 
cesser de s'y agripper est sa réalisation

 

Posté par inversion à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 janvier 2020

rigologie

l'orientation de l'activité globale vers un plus grand respect du cadre de vie bio-sphérique résulte de l'ensemble des interactions humaines aux plans de la pensée et des actes
 
il est impossible de la dire du seul point de vue individuel
 
ce que nous nous acharnons à faire malgré tout avec pour résultat une confusion conflictuelle paralysante
 
émettre des idées oui
 
en faire des injonctions non

 

Posté par inversion à 12:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2020

indécrottable

diriez-vous que la pensée est inexistante et sans effet au prétexte que sa substance est sans trace de matière et non quantifiable au plan scientifique ?

Sachez que votre réponse sera valable pour le médicament homéopathique puisque celui-ci ne contient que du sucre sans aucune trace matérielle du produit à partir duquel il est issu, aux dires de ses détracteurs

petit rappel corollaire : les hommes publics sont devenus des professionnels du mensonge au plan universel

ceci est le résultat de la dynamique humaine dont la gouvernance est hors de notre portée

aucune raison de s'en réjouir ou de s'en affliger

c'est ainsi

Posté par inversion à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2020

question de plan

au plan ordinaire de la personne, on perçoit les événements, êtres et objets, les classe selon une échelle de valeurs individuelle et élabore des actions en conséquence

au plan de l'être cosmique, on écoute comment on s'articule avec l'ensemble des entités perçues sans jugement

Posté par inversion à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2020

utopie

si l'énergie d'amour que nous concentrons sur quelques êtres, idées, objets était redéployée vers l'ensemble
la vie serait méconnaissable
la gestion des sociétés se ferait sans heurt
le cadre de vie respecté

 

Posté par inversion à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2020

maya

face au miroir

confondu avec son reflet sans matérialité

en conscience

confondue avec les trois états – veille, rêve, sommeil

discriminer ce qui voit – qui ne peut être vu – de ce qui est vu – qui ne voit pas

sortir du mental par entrée sans sortie

 

 

Posté par inversion à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]